Autour du Jardin / Le monde extérieur

DIY – Prendre soin du Potager

Depuis déjà pas mal de temps, je m’occupe de mon petit potager. A chaque fois j’essaie de faire pousser des légumes différents avec plus ou moins de succès.

Cette année, j’ai décidé d’opter pour des classiques, salades, tomates, potimarron et quelques légumes assez difficiles à faire pousser, comme l’aubergine, le poivron et le piment…

Pour donner un cachet à ce potager, je vais vous monter comment faire ses propres étiquettes.

I – Pour réaliser ces étiquettes, vous aurez besoin :

Des planches de bois assez fins :

J’ai utilisé le bois issu des couvercles de boite de vin – du bois de cagette en pin, qui se découpe très bien mais qui reste super tendre et donc qui se marque très vite !

D’une scie :

Pour la découpe du bois, avec une scie sauteuse le résultat sera là. N’oubliez pas les multiples cales, qui vous aideront à tenir les morceaux de bois. Autre petit conseil, utilisez du papier de verre pour poncer & lisser le bois.

D’un crayon de mine pour tracer et dessiner :

Alors attention, je jamais appuyer sur le bois, pour ne pas laisser des marques. Ce type de bois est très tendre, ne n’oublions pas !

D’un Fer à souder pour décorer :

Votre fer doit être extrêmement vieux, ou vraiment pas cher, car après l’utilisation de ces étiquettes, il sera plus que abîmé.

Mon conseil est (une fois son application terminée) de bien le dégraisser avec de l’eau savonneuse d’abord, puis d’utiliser un « papier de verre » et d’étamer la panne. La panne désigne le bout du fer, qui devra être refaite avec de l’étain (étamer), pour éviter sa rouille prématurée.

D’une gomme :

C’est l’avant dernière étape de ce process.

D’un verni pour protéger le bois.

Si vous n’avez pas de vernis, utilisez un mélange d’huile de lin (85%) + essence de térébenthine (15%). Dans ce ce mélange huile+ essence, les étiquettes devront être trempées pendant deux jours. Cette action aura tendance à colorer le bois, mais à le protéger, pendant pas mal de temps.

Etape n°1 – La découpe du bois :

Avant de découper, il faut tracer (attention au bois tendre – chaque traçage marque le bois).

Dans l’image ci dessous, je vous indique les mesures que j’ai utilisées, mais qui ne sont pas idéales, lorsque vous plantez l’étiquette. Avec du recul, je vous conseille d’autres mesures. La pointe de l’étiquette doit être la plus grande. possible.



Etape n°2 – Le dessin du bois :

Pré-dessinez vos créations, vos étiquettes. Voici quelques idées de dessins.





Etape n°3 – La gravure au fer à souder :

Vous l’avez compris à cette étape, il faut brûler le bois, en repassant vos traits de crayon. A vous de décorer comme vous le voulez, pour ma part, j’ai voulu brûler les côtés.



Etape n°4 – La Phase de gommage :

Juste avant la phase de verni, il faut gommer les traits de crayon.



Etape n°5 – Le vernissage :

Il ne reste plus qu’à vernir l’ensemble pour protéger le bois des intempéries. J’ai utiliser un vernis incolore afin de garder cet aspect bois intact.



Le Résultat :



Vous aimez ? Dites le moi dans les commentaires ! Jessaierai de faire un autre DIY !

signature
Love Eva.♡

Evalia

evaliacreate@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *